SÉANCES ITINÉRANTES D'INFORMATIONS ET D'ÉCHANGES AVEC LES CHEFS D'ENTREPRISES SUR LE PSIE ET LES RÉFORMES ÉCONOMIQUES

Le Ministre de la Communication et de la Poste, parrain de l'évènement lance officiellement à Porto-Novo la tournée dans les principales villes du Bénin.

Porter vers les opérateurs économiques, acteurs du secteur privé les informations nécessaires sur le  Programme Spécial d'Insertion  à l'emploi en abrégé PSIE, c'est l'objectif premier de ces séances itinérantes d'informations et d'échanges avec les chefs d'entreprises sur le PSIE et les réformes économiques, initié par le consortium Agir Maintenant. Pour le président de ce consortium qui est une synergie des entreprises et du secteur privé du Bénin Charles FERIDJIMI, il devient impérieux de combler de déficit d'information des chefs d'entreprises sur ce programme mais aussi sur les autres réformes économiques  entrepris par le gouvernement en vue d'accompagner les promoteurs  de micros, petites et moyennes entreprises mais aussi pour faciliter l'insertion des jeunes dans la vie professionnelle d'où l'idée de cette tournée qui a officiellement démarré ce 08 0ctobre 2020 dans la ville de Porto-Novo, pour sillonner les grandes villes du Bénin. Dans son discours de bienvenue adressé devant un parterre d'invités composés des membres du gouvernement, du maire de la ville de Porto-Novo, du Directeur Général l'ANPE ainsi que d'autres responsables politico- administratives, mais aussi de têtes couronnées et des chefs d'entreprises, le président du consortium Agir Maintenant a remercier le Ministre de la Communication et de la Poste, porte- parole du gouvernement pour avoir spontanément accepter parrainé l'événement. Il n'a pas manqué de rappeler les efforts consentis au quotidien par le gouvernement du président Patrice Talon pour le mieux  être des béninois en insistant sur la nécessité de vulgariser lesdites réformes afin qu'elles soient partagées par le plus grand nombre pour des résultats certains. Et ce creuset vient donc répondre en partie à ce besoin d'informations des populations mais aussi pour recueillir leurs différentes préoccupations, ce qui participe de la décentralisation de l'information. L'initiative louable qui participe du développement  et Parrainé par le Ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement Alain Sourou OROUNLA, est  soutenue par le gouvernement mais aussi par la mairie de Cotonou, la chambre de commerce et  d'industrie du Bénin (CCIB), le programme spécial d'insertion à l'emploi (PSIE) dont les cadres ont été mis a contribution pour expliquer aux chefs d'entreprises de l’Ouémé  présent à cette première étape de Porto-Novo, les tenants et aboutissants du programme.

 

 Tout en remerciant les géniteurs de cette initiative, le Ministre de la Communication et de la Poste, porte-parole du gouvernement prenant la parole a exposé dans un premier temps à l'assistance l'origine du PSIE, qui a été en effet une annonce faite  par le Chef de l'État le 31 juillet 2019 à la veille de la célébration du 59 anniversaire de l'accession du Bénin à la souveraineté nationale et internationale. Il s'agit à travers ce programme de recruter chaque année à la charge de l'état 2000 jeunes diplômés à placer dans les entreprises privées ou publiques sur une période de deux ans avec l'espoir qu'ils sauront se rendre utile et efficace pour se faire recruter à l'issue de la période d'insertion ou alors qu'ils sauront voler de leurs propres ailes dans l'auto- emploi. Et pour ce faire 14 filières ont été retenus dans ce programme novateur qui positionne les entreprises au cœur de l'insertion durables des jeunes candidats à l'emploi pendant les 4 année de sa mise en exécution pour un montant total de près de 40milliards de francs CFA. Pour le Ministre Alain Sourou OROUNLA, les bénéficiaires de ce programme, que sont notamment les chefs d'entreprises doivent s'approprier le PSIE ainsi que les autres réformes économiques du gouvernement, et pour ce faire son soutien ne fera pas défaut à cette initiative a-t-il dit. Il a pour finir appeler les organisateurs à œuvrer pourque l'initiative puisse prendre ses quartiers dans le plus grand nombre de communes que possible afin de toucher le plus à travers tout le territoire national.