PROJET DE BUDGET DU MINISTERE DE LA COMMUNICATION ET DE LA POSTE 2021: 5 398 510 000 FCFA

PROJET DE BUDGET DU MCP 2021:    5 398 510 000 FCFA
 
Le Ministre Alain Orounla passe avec brio le test parlementaire
 
Il est de tradition administrative dans le cadre de la présentation du budget général de l'État que les ministres de façon sectorielle planchent devant la représentation nationale pour défendre la pertinence des projets prévus dans leurs lignes budgétaires et leur coût. Le Ministre de la Communication et de la Poste, Porte Parole du Gouvernement, Alain Orounla était donc face à la représentation nationale ce jour, vendredi 27 novembre pour sa présentation. Un exercice réussi aux dires des députés interrogés qui n'ont pas tari d'éloges en faveur MCP-PPG.
 
Trois points méritent d'être ressortis et retenus dans la brillante présentation du ministre de la Communication et de la Poste. Le premier, est que c'est un budget dérisoire essentiellement consacré au fonctionnement du ministère et des structures sous tutelle, au regard des attributions et des ambitions qui sont les siennes. Mais le ministre rassure, le manque de moyens n'entame nullement la détermination et l'engagement du cabinet à concrétiser les grandes attentes du chef de l'État vis à vis de ce jeune ministère. Le second point, qui mérite d'être retenu, c'est la disposition du ministre de la Communication et de la poste de revenir l'année prochaine avec un budget plus conséquent compte tenu des fonds dérisoires alloués aux structures sous tutelle comme les Fonds d'Appui à la Production Audiovisuelle (FAPA) qui n'ont que 65 000 000F ou l'Agence Bénin Presse (ABP) avec 70 000 000f, s'il avait la grâce de revenir aux côtés du chef de l'État. Le dernier axe qui retient l'attention, c'est la disposition du ministre à se battre pour le personnel des structures sous sa tutelle, comme par exemple l'Office de Radiodiffusion et Télévision du Bénin (ORTB) qui se retrouve avec les subventions aux charges salariales d'un montant de 3.088. 791.000 fcfa sur un budget total de 5.398.510.000 fcfa. C'est dire tout son engagement à veiller au mieux être de ses collaborateurs dans l'accomplissement de la tâche républicaine à lui assignée, malgré le contexte de morosité. 
 
Les honorables députés ont salué le mérite du Ministre Porte-parole du Gouvernement dont l'action aux côtés du Chef de l'État a un éclat et un retentissement subséquents. Ils n'ont pas manqué de regretter le peu de moyens dont dispose son ministère pour assurer avec la même efficacité, la promotion des actions du gouvernement. Ils sont revenus par ailleurs sur d'autres préoccupations auxquelles le ministre Alain Sourou Orounla a satisfait avec promptitude en attendant d'apporter des réponses par écrit, ainsi que l'exige le règlement intérieur de l'Assemblée nationale.
 
 PF-DC-PR-MCP